Cyclisme / Création du Tarbes Pignon Fixe

Déjà beaucoup d'adeptes pour le fixie au Tarbes Pignon Fixe (Pyrénéesinfo Tarbes, Mickaël Louit).

Déjà beaucoup d’adeptes pour le fixie au Tarbes Pignon Fixe (Pyrénéesinfo Tarbes, Ted).

Depuis quelques temps, des vélos de route relookés, arpentent les rues de Tarbes. Leur particularité ? Ni frein, ni dérailleur, seulement un pignon fixe. Venus de New-York, c’est dans la Big Apple que ces vélos sont utilisés par des coursiers. Importés à Paris, puis dans les grandes villes de France, Tarbes connaît à son tour, le succès du « fixie ».

À rouler régulièrement, c’est en début d’année que les pignons fixes ont décidé de fonder un groupe, le TPF : Tarbes Pignon Fixe. Constitué d’une cinquantaine de vélos, on peut les apercevoir de jour comme de nuit, se déplaçant seul ou en bande. Voulant affirmer leur identité, la création d’un logo s’est imposée au printemps.

Un pignon servant de cadre, le nom du groupe à l’intérieur, sans oublier la montagne. « La montagne est emblématique, elle permet de nous différencier des autres groupes de pignon fixe, mais aussi de marquer notre identité » explique Tarek Abed, membre du groupe.

À l’approche du Bac, la plupart sont penchés sur leurs révisions. Mais dès que le soleil pointe son nez, c’est pour décompresser que les Tarbais vont rouler. De part leur emplacement géographique, les pignons fixes sortent parfois de la ville, pour aller sillonner les routes face aux Pyrénées. « C’est un sentiment de liberté. Rouler face à ce magnifique paysage qui nous est offert, que demander de mieux », ajoute Tarek.

Le Tarbes Pignon Fixe est ouvert à tout propriétaire d’un pignon fixe, garçons et filles, qui souhaite rouler au milieu d’une bande de potes, tous unis par une même passion, le fixie.

Pyrénéesinfo Sport, Mickaël Louit.

Ajouter un commentaire