Fusion Bayonne – Biarritz | Le divorce est déjà annoncé !

Le président de l'Aviron Bayonnais met fin aux discussions autour de la fusion entre Bayonne et Biarritz.

Le président de l’Aviron Bayonnais met fin aux discussions autour de la fusion entre Bayonne et Biarritz.

Traditionnellement, un mariage se fait par consentement mutuel. Il est précédé d’une période de fiançailles bien utile avant de s’engager définitivement. Entre l’Aviron Bayonnais et le Biarritz Olympique, les pré-fiançailles avaient été annoncées par une communiqué conjoint des deux présidents, de Bayonne et de Biarritz, le 4 décembre dernier. Une semaine après, Alain Afflelou sonne déjà l’heure du divorce ! Dans un communiqué publié ce mercredi 11 décembre 2013, le président de l’Aviron Bayonnais a annoncé qu’il mettait fin, de façon unilatérale, aux réunions en vue de la fusion des deux clubs de Top 14 de la côte basque.

Voici son communiqué. « Par un communiqué commun du 4 décembre 2013 du Biarritz Olympique Pays Basque et de l’Aviron Bayonnais Rugby Pro, Serge Blanco et Alain Afflelou indiquaient qu’ils engageaient des discussions afin de réfléchir à la création d’une entité nouvelle pour le rugby professionnel au Pays Basque. Les conditions évoquées au cours de nos premiers échanges ne sont désormais plus réunies: je ne peux accepter d’engager notre club, sain juridiquement, économiquement et fiscalement dans une direction aveugle. Après consultation des principaux actionnaires, des membres du conseil de surveillance et des représentants des supporters, les conditions envisagées n’étant pas réunies, j’ai décidé de mettre fin à ces discussions. J’agis, avec Philippe Ruggieri dans l’intérêt de l’Aviron Bayonnais et de lui-seul. Alain Afflelou, Président du Conseil de Surveillance de l’Aviron Bayonnais Rugby Pro. »

Voilà qui signe la fin d’une idée de fusion qui avait beaucoup agité les amoureux des deux clubs ces derniers jours.

Pyrénéesinfo Sport, Eric BENTAHAR.

Ajouter un commentaire